Le web to store : internet et nos commerces

Cette semaine l’équipe Ville Et Vous va vous parler de l’étude Mappy réalisée en 2013 auprès de commerçants indépendants et de grandes enseignes.

web to store, avenir du commerce

Cette étude nous renforce dans l’idée première de notre concept Ville Et Vous : offrir de la visibilté à votre commerce sur des canaux devenus incontournables : application smartphone, site internet et facebook.

Mappy a dévoilé un premier livre blanc  sur le thème : « Web-to-store : enjeux & opportunités pour le commerce physique à l’ère du digital ».

Mappy évoque « un enjeu vital ». Le commerçant doit accentuer sa visibilité sur le Web pour maintenir l’attractivité de son magasin auprès d’un consommateur de plus en plus connecté.

De cette étude il en ressort principalement que 63% des Français achètent très régulièrement auprès des commerces de proximité contre 12% seulement sur Internet fixe.

Que l’achat en ligne se banalise puisque 52% des Français déclarent effectuer au moins un achat par mois sur Internet fixe.

Dans le même temps, 57% des commerçants indépendants n’ont pas de site Web et que 80% d’entre eux n’envisagent pas du tout d’en créer un à cette heure.

Cela ne veut pas dire la mort des commerces et des boutiques physiques mais le commerce se transforme.

Il apparaît que les consommateurs aiment leur commerçant, leur conseil et le coté relationnel de l’achat en boutique . Cependant, la recherche d’un article ou d’un achat se passe principalement et dorénavant par une recherche sur internet…

Mappy/BVA commente: « Loin de se substituer au commerce traditionnel, l’essor du e-commerce et des pratiques digitales fonctionne bien souvent de manière complémentaire à l’achat en magasin physique : le consommateur, de plus en plus connecté, modifie ses habitudes d’achat et prône, de la recherche d’information à l’achat, le cross-canal. »

Donc n’opposons par le digital et internet à nos boutiques physiques bien au contraire ces 2 éléments sont devenus complémentaires et représentent la méthode de commerce principale pour le futur.

Dans le même temps, on l’a vu, 57% des commerçants indépendants n’ont pas de site web aujourd’hui et parmi eux 8 sur 10 ont n’envisagent absolument pas d’en créer un.

Donc il existe un fort décalage entre l’attente du consommateur et la vision actelle du commerce par encore un très grand nombre de commerçants indépendants.

Ceux qui ne prendront par le virage du digital risquent de foncer tout droit dans le mur. Il suffit de regarder la communication des grands groupes et des grandes enseignes pour le comprendre.

Cependant il ne faut pas non plus tout miser sur le digital. Chaque commerce devra évaluer sa politique à mettre en place suivant les produits qu’il vend et les attentes de ses clients.

Il faut aussi diversifier sa communication et par exemple ne pas tout miser dans un site internet ou dans une publicité à 2000 euros.

L’étude Mappy précise : « Il faut miser sur les alternatives favorisant le Web-to-store (application smartphone, site internet, réseaux sociaux), via des intermédiaires (équipe Ville Et Vous) qui feront leur travail en matière de visibilité :
- places de marché e-commerce;
- solutions mutualisées existantes dans certains domaines ou au sein de certains groupements. »

En clair et c’est très flatteur, qu’une étude qui est devenue incontournable dans le web marketing, dise clairement que notre concept Ville Et Vous mutualisant les commerces locaux pour plus d’impact et de visibilité à l’année représente la solution majeure des commerces indépendants dans le futur.